Musique

Johannes Ockeghem: Aux origines du Requiem | Ensemble La Sestina

| Musique | Classique / Baroque

Direction Adriano Giardina

L’Ensemble La Sestina sera en concert à la Chapelle de la Maladière à Neuchâtel le 29 octobre 2017. Au programme: Johannes Ockeghem et Josquin Desprez.

Le Requiem d’Ockeghem, le plus ancien conservé de l’histoire de la musique, est à ce titre une oeuvre fondatrice d'une singulière lignée de mises en musique du texte de la messe des morts (Mozart, Fauré et Verdi entre autres, ou plus récemment Ligeti et Andrew Lloyd Webber). La pièce est parvenue jusqu’à nous via le célèbre Manuscrit Chigi, compilé autour de 1500, et aujourd’hui conservé à la Bibliothèque du Vatican.

La Missa Caput, du même compositeur, constituera la seconde pièce de résistance du programme. Probablement une œuvre de jeunesse de son auteur, cette messe prend appui sur une autre, anonyme et anglaise, portant le même titre. L’œuvre insulaire repose elle-même sur la vocalise finale, qui déroule le mot "caput" (tête), du chant Venit ad Petrum.

Pour terminer cette soirée, la célèbre déploration de Jean Molinet, Nymphe des bois, mise en musique par Josquin Desprez. Cette pièce est singulière en ce qu’elle est consignée en notes noircies, bien entendu en signe de deuil, dans deux de ses trois sources et parce qu’elle intègre la mélodie grégorienne et le texte de l’Introït de la messe de morts ("Requiem aeternam") à la voix de ténor, mélodie et texte qui figurent au début de l’œuvre de Ockeghem.


Voir les infos pratiques