Musique

Quatuor de Leipzig et Olga Gollej, piano | Borodine, Taneïev

| Musique | Classique / Baroque

Quatuor de Leipzig
Stefan Arzberger et Tilmann Büning, violons
Ivo Bauer, alto
Matthias Moosdorf, violoncelle

Olga Gollej, piano

Le Quatuor de Leipzig et la pianiste Olga Gollej seront en concert au Temple du Bas à Neuchâtel le 23 novembre 2018. Au programme: Borodine et Taneïev.

C’est à deux compositeurs russes dont l’un fut injustement placé dans l’ombre de ses compatriotes, que le Quatuor de Leipzig et la pianiste Olga Gollej consacreront leur talent lors de se concert aux élans romantiques.

En première partie, le second quatuor de Borodine! Alors que le premier quatuor du compositeur connaît un succès mitigé en raison des "germanismes" que Moussorgsky et d’autres lui reprochent - Borodine y reprend en effet un thème de Beethoven tout en s’inspirant également copieusement de Mendelssohn - le second quatuor rencontre un succès immédiat. Aussi en lien direct avec Beethoven, mais cette fois-ci par le concert de sa création lors duquel le quatuor "Razoumovsky" du grand sourd fut également donné, la souveraine liberté d’invention qui le caractérise séduit l’audience. Plus mélodieux que le premier, dédié à l’épouse du compositeur "en remerciement des vingt ans partagés ensemble", il devint rapidement très populaire.

La seconde partie du concert sera toute à Taneïev! Sa musique de chambre présente un enthousiasme dans le lyrisme, une énergie dans les mouvements rapides et un charme dans les scherzos qui démentent clairement la prétendue réserve intellectuelle dont il est trop souvent affublé. Son surnom de "Brahms russe" mérite d’être repris non avec mépris mais avec admiration: il sied bien au Quintette avec piano, à son écriture instrumentale comme à sa ferveur intellectuelle. Rédigée en 1911, cette oeuvre formidable pourrait bien être la plus grande pièce de la musique de chambre russe avec piano antérieure au Quintette avec piano de Chostakovitch (1940)! Seule l’extravagance de ses exigences techniques peut expliquer pourquoi elle n’est jamais parvenue à s’imposer dans le répertoire standard…

__Alexandre Borodine (1833 - 1887)
Quatuor à cordes n°2 en ré majeur

__Sergueï Taneïev (1856 - 1915)
Quintette pour cordes et piano op.30 en sol mineur
 

 
 Bon à savoir 

Concert pour les enfants à 18h00. Tarif: CHF 5.- / Gratuit pour les moins de 18 ans.

Les concerts commentés pour les enfants sont organisés en partenariat avec les Concerts de Camille.

Adaptés au jeune public, ils sont basés sur une idée d'interaction entre les auditeurs et les musiciens. Plus courts que les concerts officiels, ils sont néanmoins "sérieux" dans la mesure où il ne s'agit pas d'une garderie musicale.


Voir les infos pratiques