Théâtre

Le Dieu du carnage | Yasmina Reza, Georges Guerreiro

| Théâtre

De Yasmina Reza, mise en scène Georges Guerreiro
Avec Carine Barbey, Vincent Bonillo, Marie Druc et Valentin Rossier

Le Dieu du carnage, une pièce de Yasmina Reza mise en scène par Georges Guerreiro à découvrir au Théâtre populaire Romand - L'Heure bleue à La Chaux-de-Fonds le 21 décembre 2018.

Bruno Houillé, douze ans, a perdu deux dents suite au coup de bâton donné par Ferdinand Reille, onze ans.

Une banale bagarre de cour de récréation entre deux garçons: voilà ce qui n’aurait dû être qu’une formalité à régler entre parents bien éduqués.

Autour du repas organisé chez les Reille afin de se mettre d’accord sur les termes de la déclaration d’assurance, la tension est latente. Derrière les silences gênants et les bons sentiments, la bête qui sommeille en chacun est prête à bondir. La politesse hypocrite est bientôt mise à jour et les coups bas jaillissent à tout va. La violence se révèle être partout. L’humour ravageur aussi.

Les alliances se font et se défont, écumant toutes les possibilités. Au départ, ce sont clairement les Houillé contre les Reille. Puis la guerre s’infiltre dans chacun des couples et les quatre individus se déchaînent. Véronique Houillé incarne la figure pacifiste exhaltée portée sur l’art et la situation du Darfour. Son mari, Michel est un vendeur d’électroménager désabusé. Du côté Reille: Alain, avocat pendu à son téléphone portable et Annette, conseillère en gestion de patrimoine.

Tour à tour, les deux couples se dévoilent et montrent leurs fêlures, leur bassesse, leur sournoiserie et leur cruauté. Au-delà des mots flatteurs, Le Dieu du carnage fait son œuvre et montre son visage de diablotin.


Voir les infos pratiques