Théâtre

Tokaïdo

| Théâtre

De et avec Pierre Mifsud et Fred Mudry

Tokaïdo, une pièce de et avec Pierre Mifsud et Fred Mudry à découvrir au Théâtre Pommier à Neuchâtel les 3 et 4 mai 2017.

Deux geishas ont le projet de raconter les aventures rocambolesques de Kita et Yaji, compères insouciants cheminant sur la route du Tokaïdo (axe de circulation important entre Tokyo, Kyoto, Osaka et Kobe). Au fil de la narration le récit s’emballe, se fissure et c’est un autre voyage qui commence; un exil encore plus radical où les codes du langage se détraquent et explosent dans un élan jubilatoire.

Pierre Mifsud et Fred Mudry se sont rencontrés sur scène dans On purge bébé (Cie Pasquier-Rossier) puis dans Louis de Funès (Cie Un Air de Rien). Plus tard, dans le cadre d’un festival d’humour à Payerne, ils créent un duo de personnages féminins décalés qui sera le point de départ d’une collaboration plus étroite. Depuis 2013, ils travaillent ensemble au sein d’une résidence de la Cie Gaspard au Petithéâtre de Sion qui leur offre les conditions idéales pour entreprendre et poursuivre un travail de recherche. Dans le cadre des Midi, théâtre!, ils créent alors Les Dentellières de Cambrai à partir des propos du philosophe Henri Van Lier.

Ici, avec Tokaïdo, Pierre Mifsud et Fred Mudry racontent leur Japon fantasmé. Un pays et une culture qui nous sont totalement étrangers. Un prétexte pour explorer des situations, une exploration ludique et idiote sur des territoires inconnus. Leur guide: le roman À la Force du Mollet sur le Tokaïdo de Jippensha Ikku. Ce grand classique japonais relate un voyage entrepris par deux joyeux lurons amateurs de filles, de sakéet de spécialités régionales qui les mène de l’actuelle Tokyo jusqu’à Kyoto. Sur cette route appelée Tokaïdo, ils jouent des tours à tous ceux que leur mauvais génie place sur leur trajet: vagabonds, aubergistes, moines errants, prostituées, samouraïs… Une sorte d’estampe revisitée et facétieuse du Japon traditionnel.

Bon à savoir: La représentation du 4 mai est proposée en audio-description.


Voir les infos pratiques
ARSENIC - Ca n'a pas vraiment encore commencé